"Le Rapport W, infiltré à Auschwitz", formidable récit de Gaétan Nocq

26 janvier 2020 à 14h07 - 392 vues
Télécharger le podcast

BULLES D'HISTOIRE, mardi et samedi à 10h30. Chronique animée par Stéphane Dubreil sur les bandes dessinées historiques. 

Cette semaine, Stéphane reçoit le dessinateur et scénariste Gaétan Nocq, auteur de la formidable adaptation en BD de l'histoire du rapport W ou l'impossible mission d'espionnage de Vitold Pilecki, officier de l'armée secrète polonaise, qui infiltre l'horreur du camp d'Auschwitz pour en tirer un rapport sur les activités de l'appareil criminel nazi. Haletant et fascinant, le récit de cet album (aux éditions Daniel Maghen), un des chefs-d'oeuvre BD de l'année 2019, est servi par un crayonné sensible, à la frontière entre l'angoisse intime et le film d'horreur. Le trait du dessinateur vibre dans un arrière-fond bleuté où les silhouettes solitaires évoluent tragiquement. Un dessin magnifique, loin de tout systématique illustratif, qui élève le récit au rang de témoignage nécessaire.