Charley Rose Trio

04 avril 2021 à 16h08 - 492 vues
Télécharger le podcast

PODCAST - JAZZ SPOT. Julie Gabrielle Chaizemartin ou Serge Mariani présente chaque semaine un album de jazz à découvrir. Cette semaine, Serge Mariani nous présente Charley Rose Trio.

"Des fées musiciennes se sont penchées sur le berceau du Charley Rose Trio pour lui offrir dès ce premier album le don de jouer une musique exigeante toujours, émouvante souvent, mais qui n’oublie pas de sourire pour notre plus grand plaisir" Serge Mariani, pour Art District Radio (Charley Rose Trio / Déluge / Socadisc / Absilone - Avril 2021).

C’est un album qui a pour titre le nom du trio dont il est la première réalisation enregistrée: Charley Rose Trio.
Charley Rose est saxophoniste et pour l’accompagner dans cette aventure, il s’est entouré du pianiste Enzo Carniel et du batteur Ariel Tessier. Le concept en est ainsi présenté : « De l’improvisation libre et décalée à la poursuite d’un équilibre ». Il est aussi question de dresser une « cartographie des zones psychiques ainsi qu'un spectre large d'exploration du son et des genres musicaux ». Cela semble un peu abstrait, un peu obtus, mais en fait c’est plutôt juste ! Souvent, l'inspiration est très contemporaine et on s’attend aussi à découvrir que John Zorn est venu improviser quelques parties de saxophone alto aux côtés du trio. Il y a aussi du bop plutôt hard, et des belles balades. La direction artistique de l’album a été confiée à Wolfgang Muthspiel, pas n’importe qui donc puisque le guitariste autrichien a notamment joué avec Gary Peacock, Paul Motian, Brad Mehldau…On doit sans doute à son expérience une bonne part du son et de l’esthétique expressionnistes revendiquée par Charley Rose, dont l’album est porté par une structure très justement présentée comme un label de musiciens pour des musiciens: celui du Collectif Déluge auquel on doit notamment les albums de Theorem of Joy ou d’Alexis Valet ainsi que bien d’autres initiatives heureuses. Comme celle d’être, donc, le label de ce premier album du Charley Rose trio. Vivement la suite ! 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article