Rencontre avec l'artiste digital Rodolphe Barsikian

28 mars 2021 à 10h47 - 1420 vues
Télécharger le podcast

PODCAST - ART INTERVIEW, lundi et jeudi à 14h. Julie Gabrielle Chaizemartin rencontre des artistes et des acteurs du monde de l'art. Cette semaine, l'artiste digital, Rodolphe Barsikian.

L'exposition "Vie Digitale" de l'artiste Rodolphe Barsikian a ouvert ses portes le 18 mars 2021 au 7 rue Froissart à Paris, jour de l'annonce d'un troisième confinement. Mais si l'exposition a dû fermer ses portes au public, elle reste toutefois accessible sur rendez-vous. Julie Chaizemartin s'est entretenue avec l'artiste quelques jours avant le début de cette exposition qui est le premier solo-show parisien de Rodolphe Barsikian, artiste digital dont la technique époustouflante témoigne à merveille de la maîtrise d'une technique particulière : d'un dessin très sophistiqué réalisé avec une souris d'ordinateur grâce au logiciel Illustrator, Rodolphe Barsikian déploie des formes qu'il construit puis déconstruit afin de nous donner à voir le processus de développement d'une forme complexe en perpétuelle croissance, dont il a mis plusieurs années a décliné le motif et les différentes ramifications. A la manière d'une entité vivante dont on dissèquerait les moindres détails afin d'en comprendre la capacité de morphogenèse, Rodolphe Barsikian peint à la souris d'ordinateur de manière virtuose, procurant au regardeur la sensation merveilleuse d'un foisonnement de formes en régénérescence continue. Et c'est bien la main et l'esprit créatif de l'artiste qui sont aux commandes et non les algorithmes de l'ordinateur. Formé au graphisme, l'artiste a été aussi bercé par le graffiti puis a croisé le chemin de membres du collectif Grapus, en particulier la peintre et graphiste suisse Maria Arnold. Aujourd'hui, ses dessins et ses peintures se développent dans des dimensions de plus en plus grandes, ainsi qu'en sculptures et même en installations, pour immerger le spectateur au cœur de l'esprit bouillonnant du peintre. Pour accompagner cette exposition, un catalogue a été réalisé avec un texte du curateur Paul Ardenne. 
Pour plus d'informations : https://www.rodolphebarsikian.com/

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article