L'Art des Aquarellistes Aborigènes, les Rêves d'une Reconnaissance

05 décembre 2017 - 218 vues
Télécharger le podcast

ART EXPO NEWS les mardi, jeudi et samedi à 9h10 et 15h10. Actualités des expositions et des manifestations culturelles. 

Julie Gabrielle Chaizemartin présente l'exposition inédite de la galerie IDAIA consacrée au mouvement des aquarellistes aborigènes du désert du centre de l'Australie, initié par l'artiste Albert Namatjira dans les années 1930. Ce dernier fut le premier aborigène a obtenir la nationalité australienne en 1957 avant la reconnaissance officielle des droits des aborigènes par le gouvernement dix ans plus tard. Ses toiles et celles de ses suiveurs, aux tons frais et très colorés, montrent le paysage du désert australien près d'Alice Springs, une nature qui évoque toute la spiritualité de la terre ancestrale des aborigènes. Chaque aborigène est gardien d'un rêve, chaque paysage peint le transmet aux générations futures. Sachant qu'encore plusieurs artistes aborigènes vivent dans l'indigence, cette exposition a aussi pour but de mettre en lumière l'identité et la culture aborigène, dont on parle encore si peu. L'exposition "Tjuritja Nana Mara to Paris" est à voir jusqu'au 6 janvier à la galerie IDAIA, 73 rue Ampère, Paris, 17e. Uniquement sur rendez-vous. 

© Kumantjai L. Namatjira Lankin – “West MacDonnell Ranges, west from Papunya”, 2015 – 26 x 36 cm – Watercolour on paper © The Artist – Courtesy Iltja Ntjarra Art Centre

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article